Mireille Roy

Productrice

Originaire de la Beauce, c’est après avoir vécu trois ans dans l’Ouest canadien que Mireille débarque à Montréal. Après des études universitaires en communication, elle bâtit sa carrière dans le domaine des médias. Aujourd’hui, elle compte à son actif une dizaine d’année d’expérience dans le milieu de la production télévisuelle.

Un total de 15 ans d’expérience dans le domaine des médias

Elle touchera à tout dans le domaine des magazines chez Key Media, où elle agit comme coordonnatrice. Elle prend à son compte une variété de responsabilités allant de la distribution, la coordination éditoriale et bien d’autres. Par la suite, elle fera le saut au journal Métro Montréal, en pleine croissance à l’époque. Ce sera son premier job en ventes et elle réussira à s’y bâtir un robuste portfolio d’un million de dollars en partant de zéro. Ses passages en entreprise se boucleront avec un contrat chez Rogers Media au cours duquel elle représentera les marques Châtelaine et Loulou magazine.

Projets multimédias à la pige

En 2009, elle se lancera à son compte en tant que représentante indépendante. Elle travaillera pour une foule de médias indépendants tels qu’Urbania, ZINK Magazine (magazine imprimé et Web basé à NYC) et aussi des publications spécialisées dans l’immobilier haut de gamme (Canada et É.-U.), dont «Homes and Land». Cette vaste expérience lui a permis d’acquérir des connaissances en marketing dans plusieurs marchés verticaux nichés et de travailler désormais avec des marques moins connues, un défi totalement différent.

Virage production télé et Web

Bien qu’elle ne soit pas si vieille que cela (!), elle a tout de même vécu la chute des médias imprimés, et c’est pour cette raison qu’en 2010 elle commencera à appliquer ses talents en développement des affaires auprès de producteurs télévisuels indépendants. Elle participe au développement des partenariats majeurs de la série «Martin Horik Octane», produite par HD International, diffusé sur les ondes de V-Télé et désormais sur la chaîne RDS Sports, pour ne citer qu’un exemple. Elle sera aussi du lancement de la série «Shore Lunch», produite par Kamarad Production, pour laquelle elle trouvera l’ensemble des commanditaires de la saison initiale. En 2013, elle a cofondé la Fondation La Force avec une amie de longue date.

Expérience dans le secteur des organismes sans but lucratif

Elle a créé de toutes pièces et vu au financement de la plateforme de communication La Force : site Web www.laforcedmd.com et vloglaforcedmd.com. Elle a obtenu un Google Grant, produit une série de documentaires courts intitulée Portrait de la dystrophie musculaire de Duchenne. Elle est actuellement dans les dernières phases de finalisation d’un documentaire portant sur les familles dont les enfants sont atteints de la dystrophie musculaire de Duchenne. Elle y a acquis énormément d’expérience en matière de gestion déquipes de pigistes et de communications sur le Web.

Une fonceuse, qui n’abandonne jamais!
Armée d’un tel bagage, Mireille est en mesure de s’attaquer à des productions «corporatives» et télévisuelles d’envergure. Vous pouvez lui faire confiance!